Manger de la viande, dangereux ou pas ?

Si vous suivez une alimentation Paléo comme moi au quotidien, il est probable que vous consommiez de la viande. Beaucoup de viande. Et beaucoup trop de viande, selon la plupart des gens. Combien de fois par semaine j’entends la remarque suivante: mais tu manges de la viande à tous les repas ? Tu es fou ! Tu va te tuer ! Et apparemment, la viande qui tue n’est pas une légende urbaine : certaines études comme ce rapport fait dans notre bonne vieille Europe montre que effectivement, le fait de manger de la viande est mauvais pour notre organisme. Et souvent dans les journaux, comme dans cet article, on entend que manger de la viande rouge augmente les risques de maladies cardiovasculaires. Alors, doit on tous devenir végétariens ? L’alimentation Paléo est-elle mauvaise pour notre santé ? Evidemment non, et je vais vous montrer pourquoi dans cet article.

Il y a deux facteurs importants à prendre en compte dans ce genre d’étude ou d’article. Le premier, c’est que la première étude par exemple parle de “viande”, mais parle en fait de viande qui a été modifiée en usine, par exemples les fameuses lasagnes de “boeuf” qui ont récemment fait la une de l’actualité. Ce genre de produit contient souvent des dérivés de soja ou de maïs qui sont ajoutés à la viande, plus un nombre important de colorants et de conservateurs. Ce n’est évidemment pas de ce genre de viande dont je parle sur ce site. Je recommande toujours de manger des produits bruts, si possible provenant d’animaux élevés en plein air, et encore mieux provenant d’une ferme bio. De même pour le second article, qui dit que le bacon est de la viande transformée. Eh non, désolé, le bacon n’est pas forcément produit en usine : c’est tout simplement faux. Le bacon n’est rien d’autre que du lard salé, et peux donc tout à fait être préparé en dehors d’une usine. Bien sur, beaucoup de journalistes lisant ces études arrivent bien trop souvent à la conclusion que toutes les viandes sont mauvaises pour la santé, ce qui est totalement faux.

Le second facteur, c’est le style de vie des gens concernés par l’étude. En effet, les auteurs de l’étude l’avouent, les gens qui consomment de la viande qui a été transformée en usine ont aussi tendance à avoir un style de vie très éloigné du style de vie Paléo. Ils ne mangent que très peu de fruits et légumes, il y a beaucoup de fumeurs parmi eux, et ils ne vont pas souvent faire du sport. Bref, il n’y a aucune indication qui prouve que la consommation de viande, même transformée en usine, est à l’origine de la mauvaise santé de ces personnes.

Et ces deux facteurs se retrouvent dans toutes les études de ce genre. A chaque fois, on a la droit à la une des journaux : “La viande rouge tue” ou “Consommer de la viande, un réel danger?”. Tout cela parce que certains journalistes confondent corrélation et rapport de cause à effet. Le fait que certaines personnes sont malades et mangent de la viande ne veut pas dire que la viande est à la cause de la maladie, mais c’est bien souvent le style de vie général de ces personnes qui est la cause de leurs problèmes de santé. Néanmoins, de tout cela, on peut en tirer quelques conclusions relatives à l’alimentation Paléo:

Continuez à consommer de la viande. Il n’y a aucune preuve dans ces études que la viande est mauvaise pour notre corps. La seule chose que ces études parviennent à établir, c’est une corrélation entre la consommation de viande et des problèmes de santé, pas une relation de cause à effet !

Evitez la viande qui a été transformée en usine. Je le répète tout le temps, la viande qui est présente dans un plat tout fait n’est PAS Paléo ! Encore une fois, choisissez toujours des produits bruts, provenant d’animaux élevés en plein air si possible.

Trop, c’est trop. La viande ne doit pas non plus être le seul ingrédient de votre alimentation, même dans le style de vie Paléo. Alternez entre différents types de viande, avec du poisson, et bien sur consommez de large quantités de fruits et de légumes.

Les dix commandements du rééquilibrage alimentaire
Quelles sont les différences entre un régime et un rééquilibrage alimentaire ?