Pourquoi je déteste le régime Dukan ?

Parmi les régimes les plus populaires ces derniers temps, il y en a un qui revient souvent : le régime Dukan. Quasiment toutes les personnes que j’ai aidées au long de cette dernière année avec le régime Paléo ont au moins une fois essayé ce fameux régime Dukan. Evidemment, c’est mieux que de ne rien faire et de rester en surpoids. Mais je tenais à le dire clairement : je déteste ce régime. Et je vais vous dire pourquoi.

Déjà, il faut savoir que ce régime fonctionne par “phases”, au nombre de quatre précisément. On est bien loin de l’alimentation Paléo donc, qui propose d’adopter la même alimentation tout au long de votre vie. La première phase qui me fait bondir, c’est la phase dite “d’attaque”. Cette phase est très simple : elle consiste à ne manger que des protéines (viandes, poissons) pendant une période allant jusqu’à 7 jours. Je n’ai pas de doutes quant aux résultats (je défend bien le jeune par intermittence, donc …), mais après avoir interrogé des gens ayant suivi cette phase d’attaque, je doute que beaucoup de gens arrivent à maintenir la motivation pendant ces 7 jours. La plupart des gens qui ont essayé cette première phase se plaignent d’avoir beaucoup moins d’énergie tout au long de la journée, et une sensation de faim permanente. Ce qui entraine en retour une forte volonté de tricher et de manger des sucreries.

Cela peut même amener à une certaine maladie appelée “mal de caribou”, maladie qu’ont subit les premiers colons qui sont arrivés en Amérique du Nord. En effet, comme dans notre régime Dukan, ces colons ne mangeaient que des animaux dont la viande est maigre, et donc, que des protéines. Les conséquences de cette maladie sont nombreuses, comme d’intenses maux de tête, une grande fatigue (on a déjà vu ça quelque part …), une pression artérielle très faible, ainsi qu’une sensation de faim permanente. Bref, déjà pour cette première phase, on est bien loin de l’équilibre et la sensation de bien-être qu’apporte l’alimentation Paléo.

Puis vient la phase de “Croisère”, qui introduit des légumes en plus de la viande, et qui et la phase durant laquelle on perd du poids. Rien à dire la-dessus, c’est presque une alimentation Paléo. J’ai plus de soucis avec les deux dernières phases : les phases de “Consolidation” et de “Stabilisation”. En gros, ces phases réintroduisent les aliments que l’on avait l’habitude de manger avant le régime. Et donc, c’est inévitable que l’on va replonger et reprendre du poids : ce qui nous faisait prendre du poids dans le passé va nous faire prendre du poids après ce régime. N’oubliez pas, le sucre est une addiction : moi-même, après 3 ans d’alimentation Paléo, j’ai beaucoup de mal à m’arrêter quand je mange un aliment sucré lors de mes jours de triche. Cette dernière phase va typiquement consister à “faire attention” pendant quelques temps, puis à replonger entièrement dans les mauvaises habitudes.

Enfin, ce qui me dérange aussi dans le régime Dukan, c’est la présence de céréales. Et elles sont même conseillées dès la troisième phase ! Encore une fois, notre corps n’a pas besoin de féculents. Il n’a jamais été fait pour ça. Vous pouvez aller voir mon article sur les féculents pour en savoir plus. Mais sachez que le gluten, par exemple, déclenche une réaction immunitaire dans notre corps. Et ce, même si vous n’avez pas d’intolérance au gluten !
Alors oui, surement que si vous le suivez à la lettre, le régime Dukan peut vous faire perdre du poids plus rapidement que l’alimentation Paléo, du moins au départ. Mais sérieusement, vous avez vraiment envie d’infliger ça à votre corps ? Pour moi, ce régime représente bien la tendance actuelle : les gens veulent une formule magique pour perdre du poids le plus rapidement possible. Mais désolé, cela n’existe pas. Pour moi, adopter le style de vie Paléo est l’un des seuls moyen de perdre du poids et de se sentir bien sur le long terme.

Les dix commandements du rééquilibrage alimentaire
Quelles sont les différences entre un régime et un rééquilibrage alimentaire ?