Les grands principes de base du régime paléolithique

Commencer avec le régime Paléolithique peut sembler décourageant au début, mais le principe de base est assez simple. L’idée du régime paléo est de s’en tenir à la consommation de ce que les humains paléolithiques ont consommé il y a des milliers d’années afin d’améliorer la santé globale.

Le régime alimentaire

Le régime alimentaire comprend principalement des aliments entiers et décourage la consommation d’aliments transformés et de sucre raffiné. Cette restriction est particulièrement importante pour améliorer la santé dans la société d’aujourd’hui. En effet, r environ 1 000 calories par jour du régime alimentaire d’une personne proviennent d’aliments hautement transformés. De plus, ce régime a de nombreux impacts positifs sur divers problèmes de santé, notamment sa capacité à réduire les facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires. De plus, les bases du régime paléolithique encouragent également un changement complet de mode de vie.

Les aliments à favoriser

Bien que la viande de haute qualité soit un élément important du régime paléo, évitez de manger des quantités excessives de viande. Vous devrez consommer principalement de la viande maigre, tel que le poulet, l’agneau, le bœuf et le porc. De préférence, optez pour le bœuf nourri à l’herbe et non aux céréales.
Recherchez les poissons gras comme le saumon sauvage, la truite, les crevettes, la lotte, le homard et le crabe. En outre, optez toujours pour des poissons pêchés dans la nature, en évitant si possible ceux en élevage.
Les œufs sont l’un des aliments de base du régime paléo. Rappelez-vous que le régime paléo ne consiste pas seulement à consommer les mêmes aliments qu’un ancêtre paléolithique, mais il faut aussi que les aliments proviennent de sources similaires à celles où ils auraient été dérivés auparavant.

Les légumes et le régime Paléo

Les légumes font partie des bases du régime paléolithique. Il est important de consommer une variété de légumes dans le régime Paléo, notamment des légumes-feuilles, des oignons, des carottes, du brocoli, des tomates et des poivrons. Contrairement à d’autres régimes plus restrictifs, il est recommandé de consommer des fruits avec modération dans le régime paléo. Si possible, tenez-vous-en aux fruits qui contiennent les plus faibles concentrations de fructose, ce qui signifie également qu’ils ont un indice glycémique plus bas et qu’ils n’augmenteront pas autant la glycémie. Il vous est surtout encouragé également à consommer d’autres fruits comme des oranges, des poires et des pommes. Vous êtes également encouragé à utiliser beaucoup d’épices et d’herbes dans la préparation de vos repas Paléo, comme l’ail, le curcuma, la menthe et le romarin.

Inconvénients et contre-indications santé du régime paléo
Aliments autorisés et interdits dans le régime paléolithique